Nogaro a su être patient

12 novembre 2018 - 14:00

A l'occasion de cette journée partenaire, Vic Fezensac a démarré le derby pied (gauche) au plancher avec notamment la botte de Jérémy Coelho.

En l'absence de Dorian Crespin (doigt), le jeune ouvreur vicois a bien assumé son rôle. Gestion de jeu mais aussi solidité sur les tentatives de pénalité. Ainsi à la 22e minute, l'UAV mène 6-0 après que pourtant les deux formations se soient illustrées par une certaine impatience (drop manqué de Coelho et jeu au pied décroisé dans l'en-but de Peyret).

Le premier coup de massue sera vicois. Sur un contre, Yann Tomasella grille la priorité à son vis-à-vis par du dribbling. Repris à quelques mètres de l'en-but, il parviendra à éjecter le ballon vers l'arrière pour trouver de manière assez fortuite Cyril Klaus pour le premier essai (11-0, 23e).

 

«Patience, patience» assène alors le tandem Lapeyre-Broto aux joueurs de l'AAN. sûrement qu'à ce moment de la rencontre, le staff nogarolien sentait que l'usure était en train de gagner les Vicois. Une première pénalité cadeau pour Peyret (11-3, 27e) puis une charge du centre Thomas Lallier aplatie sur le poteau permettront aux Tangos de l'Ouest de recoller (11-10, 38e).

Passée une nouvelle réussite de Coelho, l'UAV tourne tout de même à la pause (14-10). Avant de complètement sortir du schéma de jeu…

Les Vicois abusent du jeu au pied, trouvent les touches et permettent ainsi à Nogarod'enclencher les mauls.

Sur le premier d'entre eux c'est le pilote hors pair de mêlée ouverte Thibault Achilli qui donnera l'avantage (14-17, 42e). Une course en tête que l'AAN ne lâchera plus.

Vic-Fezensac panique et déjoue et là où les turnovers locaux n'apportent que 5 mètres de gain, ceux de Nogaro partent à dam à l'image de l'essai de Paul Lequertier qui aplatira en coin après avoir résisté à son homologue trois quart (14-24, 56e).

Le derby se muscle alors un peu plus et les hommes de Nicolas Bach tentent de préparer leur retour. Cela commence par une pénalité de Coelho (17-24, 59e) mais ce retour désespéré sera avorté dans l'œuf par une nouvelle sentence de Max Peyret (17-27, 73e).

Vic n'est alors plus dans le bonus. A longue portée, Jérémy Coelho manquera la dernière cible (77e) mais c'est surtout un en avant volontaire nogarolien éradiquant un deux contre un qui va enflammer la fin de match. M.Bernachy accorde un unique en avant et même si sur la mêlée, le bras se tend pour Vic, ce ne sera rien d'autre qu'un bras cassé et la fin des espoirs des pensionnaires de Goulin.

Désillusion pour Vic-Fezensac qui, irréprochable sur l'état d'esprit, sera tout seul sorti du plan de jeu.

Pour Nogaro, premier succès à l'extérieur qui confirme que cette formation monte en puissance et la quatrième place est désormais plus que jamais d'actualité.

vic fezensac 17 nogaro 27

MT : 14-10. Arbitre : M.Bernachy (Nouvelle Aquitaine – Amou)

Pour Vic-Fezensac 1 E de Klaus (23e), 4 P de Coelho (4e, 22e, 40e, 59e)

Pour Nogaro 3 E de Lallier (38e), de Achilli (42e) et de Lequertier (56e), 2 P de Peyret (27e et 73e), 3 T de Peyret (38e, 42e et 56e)

VIC FEZENSAC Tomasella ; Quesada, Klaus, Ducousseau, Lafargue (cap) (o) J.Coelho (m) Roussille ; Notman, Lestrade, Gendre ; Lafforgue, Costard ; Bernes, Cassagne, Darribeau. Sont entrés en jeu : Gangi, Montferran, Bourdieux, Turro, Cenzon, Villas

NOGARO Gil ; Laffitte, Monier, Lallier, Lequertier (o) Peyret (m) Ducamin ; Lamarque, Hueso, Maronese ; Cagnin (cap), Foures ; Hubert, Achilli, Bouin. Sont entrés en jeu : Peres, Gestede, Saint Martin, Bibe, Couralet, Castaignede, Sibor

Cartons jaunes Castaignede (21e) Lequertier (65e) Bouin (70e)

Réserves 0-40.

Ils ont dit

Lucas Broto, coach de Nogaro «C'est une première victoire à l'extérieur et là où nous sommes contents c'est que l'UAV était un peu notre bête noire. On a toujours eu du mal face à cette formation. J'étais craintif car en challenge fin d'été cette équipe nous avait en effet mis beaucoup de courants d'air derrière. Je suis donc pleinement content que nous ayons pu répondre présent face au joli rugby de trois quarts que propose Vic.»

Pierre Lafargue, capitaine de Vic Fezensac «Nous avons été mauvais. On manque clairement d'intelligence tactique. On a très mal géré et ce dans tous les compartiments. On a besoin de grandir car perdre ce match avec zéro point, c'est dur. Je ne sais pas ce qu'il nous arrive mais on perd nos moyens. A certains moments, on est peut-être trop la tête dans le guidon.»»

D. B.-S.

Commentaires

FÉDÉRALE 3 - JOURNÉE 7 ALLER

FÉDÉRALE 3

dimanche 11 novembre 2018

Ger Seron BedeilleGer Seron Bedeille35-23Villeneuve de MarsanVilleneuve de Marsan

Laruns                   Laruns20-20Pont LongPont Long

Vic-Fezensac        Vic-Fezensac17-27NogaroNogaro

Gan Olympique     Gan Olympique13-13RiscleRiscle

Auch                       Auch32-16Aire sur AdourAire sur Adour

Nérac                     Nérac10-12CondomCondom

 

EXCELLENCE B

 

dimanche 11 novembre 2018

Ger Seron BedeilleGer Seron Bedeille45-07Villeneuve de MarsanVilleneuve de Marsan10/03/19

Laruns                   Laruns19-20Pont LongPont Long10/03/19

Vic-Fezensac        Vic-Fezensac00-40NogaroNogaro10/03/19

Gan Olympique    Gan Olympique15-12RiscleRiscle10/03/19

Auch                     Auch38-00Aire sur AdourAire sur Adour10/03/19

Nérac                   Nérac13-08CondomCondom