La Fédération sanctionne les clubs du Comité AB

13 mai 2017 - 09:58

«Je ne comprends pas, je trouve ça désolant». Dépité, le président du comité départemental de rugby du Gers, Jean-Louis Munari, a appris, hier matin, la décision fédérale visant à déprogrammer les 16e de finale du championnat de France de séries régionales qui devaient se dérouler sur son territoire (1). La raison ? Le fait que la semaine dernière, les clubs du comité AB aient utilisé leur propre billetterie à la place de celle de la Fédération.

En première ligne, Stéphane Minguet, le président de Vic-Fezensac, un club qui avait accueilli un 32e de Promotion Honneur la semaine dernière entre Villeneuve-sur-Lot et Rabastens (13-8), et qui devait recevoir, dimanche, le 16e de 1er série entre Marciac et Lavardac, ne décolérait toujours pas, hier soir : «On n'a pas reçu ces billets de la FFR, alors on s'est débrouillé comme on a pu, avec nos billets. Je ne sais pas si c'est de la faute de la Fédé ou du Comité, et je ne veux pas le savoir. Mais ce qui me dérange c'est que pour une guerre entre l'Armagnac-Bigorre et la Fédération française, ce soient les petits clubs de rugby qui en pâtissent».

Une thèse du conflit entre les pros Pierre Camou du Comité et l'équipe Laporte qui a remporté les élections à la tête de la FFR, également retenue par Jean-Louis Munari : «Je ne sais pas où est la faute, mais je sais que pour se parler au niveau du rapprochement il y avait mieux à faire. Désormais, il vaut mieux qu'on se parle. Car ce sont nos clubs qui en pâtissent. Il y a une incompréhension. Il ne faudrait pas que ça dure, le rugby n'en sort pas grandi. C'est quand même désolant». Et ce n'est pas Stéphane Minguet qui dira le contraire : «Je suis scandalisé. Je ne veux pas m'immiscer là-dedans, ils n'ont qu'à se mettre d'accord. Mais derrière tous ça il y a une rentrée d'argent qui est très importante pour les clubs, qui récoltent entre 2 000 et 4 000 € avec les buvettes etc., alors que la Fédé garde les recettes des entrées. Chez nous, on avait tout organisé. Tout était prêt. On a eu une réunion mardi. On a mobilisé vingt et un bénévoles. On a fait les courses, et puis on nous dit que le Comité a reçu un courrier mercredi soir. C'est écœurant, on a l'impression qu'on ne se rend pas compte ce qu'est un bénévole. Tout le monde dit qu'il faut sauver le rugby de clocher, mais ils sont loin de la réalité du terrain. Je ne sais pas s'ils sont conscients de la réalité de tout ça…»

(1) En 1er série, Marciac-Lavardac, qui devait se jouer à Vic-Fezensac, a été reprogrammé à Gabarret. Gondrin-Labarthe/Lèze (2e série) ne se joue plus à Trie-sur-Baïse mais à Boulogne/Gesse. Comme Panjas-Saint Jean du Falga (3e série), qui aura lieu à Saint Lys et non plus à Tournay, sans oublier Montpazier-Boulogne/Gesse (3e série) qui quitte Saint Clar pour aller à Bressols.

L.-L. D.

Commentaires

FÉDÉRALE 3 - JOURNÉE 4

FÉDÉRALE 3

samedi 13 octobre 2018

Riscle                        Riscle30-26NogaroNogaro

Auch                         Auch34-09Vic-FezensacVic-Fezensac

dimanche 14 octobre 2018

Condom                     Condom10-11Ger Seron BedeilleGer Seron Bedeille

Aire sur Adour           Aire sur Adour19-13LarunsLaruns

Villeneuve de MarsanVilleneuve de Marsan15-26 Pont LongPont Long

Nérac                         Nérac17-17Gan OlympiqueGan Olympique

 

EXCELLENCE B

 

samedi 13 octobre 2018

Riscle                          Riscle13-34NogaroNogaro

Auch                           Auch48-03Vic-FezensacVic-Fezensac

dimanche 14 octobre 2018

Condom                     Condom19-24Ger Seron BedeilleGer Seron Bedeille

Aire sur Adour           Aire sur Adour19-19LarunsLaruns

Villeneuve de MarsanVilleneuve de Marsan07-08 Pont LongPont Long

Nérac                         Nérac23-15Gan OlympiqueGan Olympique